Que puis-je faire pour mon chat qui s’arrache les poils ?

Plusieurs personnes en France et dans le monde ont un faible pour les chats en raison de leur petite taille et de leur adaptabilité à la vie humaine.

Mais n’oubliez pas que ces félins sont des animaux assez vulnérables, et qu’ils peuvent avoir des problèmes de comportement en raison de divers facteurs de risque.

Il est bien connu que les chats perdent leurs poils, mais il est important de savoir que cela peut se produire à cause du chat lui-même, qui peut commencer à emmêler ces poils pour diverses raisons.

La raison pour laquelle la queue de mon chat est arquée reste un mystère pour moi.

Un chat est-il capable d’arquer ses pattes pour une raison précise ?

Si vous êtes le propriétaire d’un chat, vous devez veiller à ce qu’il soit protégé de tout facteur susceptible de nuire à sa santé et à son bien-être, en plus de lui assurer suffisamment de nourriture et d’abri.

Il n’est pas rare que ces petits pigeons souffrent de divers maux, que ce soit à cause d’accidents, de la pollution ou d’autres facteurs inhérents à leur environnement.

En général, la perte de la queue est un phénomène naturel, qui leur permet de conserver un pelage frais. Par précaution, vous devez vous inquiéter si votre chat commence à s’arracher les poils, qu’il s’agisse d’un léchage excessif ou de l’utilisation de ses griffes. Il s’agit très probablement de la preuve d’un problème de santé physique ou mentale du chat.

Tout d’abord, la raison la plus courante de l’envie de votre chat de s’emmêler les poils est une maladie parasitaire, qu’elle soit causée par une puce, une teigne ou un coup de vent.

De ce fait, votre chat devra manger régulièrement pour se sentir mieux et se débarrasser des parasites, et par conséquent, il perdra ses poils.

Si le chat développe une allergie à un ingrédient naturel ou synthétique, cela peut le rendre très agité, ce qui l’incite à râper et à lécher sa queue en fourrure.

N’oubliez pas qu’une réaction allergique peut également être provoquée par un aliment. Il est donc important de surveiller attentivement le contenu nutritionnel des aliments que vous donnez à votre animal.

Quelles sont les maladies qui poussent un chat à s’emmêler les pattes ?

En plus des raisons précédemment citées, il existe plusieurs maladies qui induisent la perte de poils, soit directement, soit en incitant le petit félin à le faire.

Voici une liste des maladies qui peuvent pousser un chat à s’emmêler les pattes :

  • Hypothyroïdie
  • Diabète
  • Maladie de Cushing 
  • Alopécie féline sévère.

Bien que ces maladies soient les plus courantes, elles ne sont pas les seules responsables de la perte anormale de poils chez les chats, car ce phénomène peut également être causé par un problème mental.

En effet, les chats sont des créatures qui s’épanouissent dans la régularité et peuvent devenir anxieux si ce schéma est perturbé, même si ce n’est que pour une petite période de temps.

Les chats stressés s’expriment de diverses manières, mais la forme la plus courante est l’épilation via un passage récurrent dans la salle de bains, l’autogratification, voire l’automutilation.

Le déménagement, les nouveaux arrivants, les petits espaces de vie, le manque d’endroits pour satisfaire ses besoins ne sont que quelques exemples de facteurs de stress qui peuvent causer du stress.

Que faire si un chat se coupe les pattes ?

Il ne faut pas prendre cela à la légère, quelle qu’en soit la raison, car cela signifie que le félin ne se sent pas à l’aise. La meilleure chose à faire est donc de se rendre chez le vétérinaire.

Il sera en mesure de déterminer exactement la cause de ce comportement par des tests et des diagnostics, puis de vous fournir le traitement le plus approprié.

Pour réduire la probabilité que cela se produise, vous devez toujours veiller au bien-être de votre animal en lui fournissant une nourriture de qualité et suffisamment d’espace pour ses différentes activités.

Enfin, un chat qui se mord la queue est un phénomène courant. Les vétérinaires sont souvent appelés à traiter ce problème car ils peuvent détecter la maladie sous-jacente ou le problème psychiatrique qui peut se cacher derrière ce phénomène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.