Comment un chat pleure ?

Les chats, contrairement aux humains, ne pleurent pas comme une forme d’expression. Ils ne produisent pas de larmes mais émettent plutôt des vocalisations particulières associées à certaines émotions qu’il est essentiel de comprendre afin d’y répondre le plus efficacement possible. Même si un chat pleure, il ne le fait jamais sans raison. Toutefois, si ses yeux pleurent, cela implique que le chat peut avoir un problème oculaire, si vous voulez trouver un nom original pour votre chat, rendez vous sur ce site !

Par conséquent, vous devez agir immédiatement.

Pour quelles raisons le chat pleure t-il ?

Un chat qui pleure n’est pas forcément déprimant. Les larmes signifient souvent des écoulements oculaires associés à des affections courantes comme la conjonctivite et l’œil rose (conjonctivite).

Coryza : est une maladie causée par un virus de l’herpès, qui se manifeste dans la plupart des situations par un coryza. Le principal symptôme est l’écoulement oculaire, bien que d’autres indicateurs tels que l’écoulement nasal, les éternuements, la perte de faim et l’abattement puissent apparaître. Dans ce cas, une consultation vétérinaire sera nécessaire, notamment parce qu’elle est très contagieuse.

Traumatisme : Si l’œil de votre chat a été blessé, une égratignure ou un corps étranger tel que de la poussière peut provoquer un écoulement oculaire.

Déformation : Si le canal lacrymal de votre chat est pincé ou bloqué, ses larmes ne s’écouleront pas dans la cavité nasale. À moins que le vétérinaire ne puisse l’opérer, votre chat « criera » toute sa vie si cela se produit.

Entropion : Cela se produit lorsque la paupière s’enroule vers l’intérieur, provoquant une irritation ou même une ulcération de la cornée. Entre l’âge de 2 et 6 semaines, cette affection n’apparaît que chez le chat. Une opération chirurgicale est votre seule option si vous souhaitez la traiter.

Conjonctivite : il s’agit d’une inflammation des yeux causée par une réaction allergique, un virus, une infection bactérienne ou un contact avec des toxines irritantes (white spirit, acétone et dissolvant pour vernis à ongles).

Quels sont les signes d’un chat dépressif

Dans les situations graves, votre chat peut être déprimé. Voici les symptômes à rechercher si vous pensez que votre animal souffre de dépression :

Il ne fait que dormir. Les chats dorment, en moyenne, 15 à 16 heures par jour. Toutefois, si vous remarquez que votre chat n’a pas bougé de son radiateur ou de son oreiller préféré depuis un certain temps, pensez à ceci :

Il s’arrache les poils. C’est l’un des indicateurs les plus fréquents de stress ou d’inconfort chez le chat. Un symptôme à prendre au sérieux. L’automutilation est, en fait, un appel à l’aide de votre petit compagnon.

Pourquoi le chat miaule-t-il ?

En général, les chats miaulent pour communiquer et transmettre leur humeur. Il existe une variété de raisons pour lesquelles les chats miaulent :

Pour demander quelque chose : si votre chat veut quelque chose, il miaule pour vous faire savoir ce qu’il veut. Ses demandes peuvent être différentes : la faim, l’attention, les sorties et le jeu ne sont que quelques exemples.

Pour vous souhaiter la bienvenue : de nombreux chats miaulent pour saluer leur propriétaire, tout comme le font plusieurs chiens. C’est une méthode pour eux de transmettre leur joie et d’entrer en contact avec leur propriétaire.

Le bruit des pleurs est également une méthode pour exprimer la tristesse. En cas de stress ou d’inquiétude (lors de la venue d’un étranger, par exemple), un chat peut se mettre à vocaliser. Il communique son anxiété de cette manière.

Pour appeler les chats mâles : Les femelles miaulent pour attirer un mâle pendant ces périodes. C’est un miaulement rauque et hésitant qui ressemble presque à un gémissement et qui est assez pénible pour les propriétaires.

Pour communiquer son agonie, un chat peut miauler bruyamment s’il a mal. Uriner peut être douloureux en raison d’une irritation de la vessie, par exemple.

Que faut-il faire ?

Il est essentiel de surveiller régulièrement les yeux de votre chat. Toute impureté doit être éliminée, et une attention particulière doit être portée pour éviter que les canaux lacrymaux ne se bouchent. Cela permet également d’éviter la formation de croûtes autour des coins des yeux, qui abritent des germes pouvant infecter les voies respiratoires supérieures (cavité nasale, sinus, larynx).

Toutefois, veillez à n’utiliser que des produits qui ont été spécifiquement conseillés par votre vétérinaire. Vous pouvez appliquer des compresses stériles, de l’eau si possible bouillie puis refroidie, une solution saline, ou des traitements oculaires à condition qu’ils aient été prescrits par le vétérinaire. Quoi qu’il en soit, il est essentiel de noter que toute négligence dans le traitement des yeux d’un chat peut entraîner la cécité.

Ne minimisez pas les réactions de votre chat. Lorsque vous remarquez un changement dans le comportement de votre chat, contactez immédiatement votre vétérinaire. Ces transgressions peuvent être l’indication de problèmes plus graves qui exigent un traitement médical immédiat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.