Le recouvrement pour ses créances B2B

Le suivi des factures passées est important pour la santé de votre trésorerie. Vous avez constaté que l’un de vos clients n’a pas payé une facture de l’entreprise à temps ? N’attendez pas plus longtemps : mettez en place une procédure de recouvrement interentreprises en commençant par un règlement à l’amiable et en poursuivant par une action en justice.

Quelles sont les conditions préalables pour commencer un recouvrement B2B ?

Une créance professionnelle est un accord entre deux professionnels, qu’ils soient commerçants, artisans ou personnes de formation libérale. La loi LME réglemente les conditions de paiement des créances professionnelles, si vous voulez trouver une bonne société de recouvrement consultez cette page.

Lorsque rien dans l’offre ou les conditions générales de vente (CGV) du créancier ne précise le moment où le paiement doit être effectué, le débiteur dispose de 30 jours après la livraison pour payer. Le créancier peut souhaiter recevoir le paiement dans un délai de 60 jours ou de 45 jours à compter de la fin du mois, en fonction de ses besoins en fonds de roulement.

Si la date d’échéance est dépassée, la dette devient exigible et payable, et vous pouvez entamer une action de recouvrement B2B si nécessaire.

  • Bien sûr : elle provient d’un contrat ou d’un bon de commande, et le débiteur ne la conteste pas.
  • Liquide : son montant est fixé ou déterminable.

À lire aussi : top des 4 meilleures techniques pour trouver facilement des filleuls

Quelles sont les phases d’un recouvrement amiable B2B ?

Traditionnellement, le recouvrement de créances B2B est divisé en deux parties : une phase agréable, suivie d’une bataille juridique. Afin de gérer les dépenses liées au recouvrement B2B et de conserver une bonne relation commerciale avec le client, il est préférable d’emprunter la voie amiable. Si le débiteur n’accepte pas de payer ses factures en retard après avoir été poursuivi, le recouvrement contentieux, long et coûteux, ne doit être envisagé que si toutes les autres options ont été épuisées.

La collecte amiable B2B commence par un appel téléphonique, se poursuit par une lettre de rappel ou un e-mail, et se termine par une notification formelle.

Vous n’avez pas toujours affaire à un mauvais payeur ; peut-être la personne à qui vous parlez a-t-elle oublié de payer sa dette ! L’appel de relance est informel et poli, il vise à rappeler au débiteur qu’une facture impayée est en attente de paiement.

Vous devez être prudent et modéré dans vos propos, que vous répondiez à un courriel ou à une lettre de rappel. Il est contraire à la loi d’utiliser la menace, l’agressivité ou les insultes pour obtenir des montants impayés. De plus, ce genre de comportement conduirait inévitablement à la mort de la relation commerciale.

La lettre de mise en demeure doit décrire expressément la « mise en demeure » et être claire. Il s’agit d’un élément crucial du litige interentreprises car il offre au débiteur une dernière possibilité d’éviter l’action en justice avant qu’elle ne commence.

Quelles sont les différentes méthodes pour un recouvrement B2B judiciaire ?

Malgré vos avertissements et une mise en demeure, le débiteur continue à vous ignorer ? Vous n’avez d’autre choix que d’entamer une procédure de recouvrement judiciaire. Il existe trois sortes d’actions en justice ayant le même objectif : obtenir un titre exécutoire. Un huissier de justice notifiera au débiteur qu’il a reçu un ordre de paiement immédiat de son solde impayé, l’enjoignant à s’exécuter. Si la dette n’est pas payée, l’huissier pourra la recouvrer en saisissant des biens ou en les saisissant et en les vendant.

Vous avez trois possibilités pour obtenir des informations sur le système judiciaire B2B :

L’ordre de paiement sera reçu par l’avocat ou l’huissier du débiteur si le montant de la dette est inférieur à 5 000 €. Une méthode de recouvrement simplifiée sera utilisée pour les montants inférieurs à ce niveau. Le tribunal émettra un ordre de paiement pour les montants supérieurs à ce seuil.

Le jugement provisoire en référé : le juge fixera une somme forfaitaire sur la dette que vous recevrez immédiatement ;

Qui sont les acteurs de recouvrement B2B ?

Vous pouvez envoyer une collection B2B à vos clients par deux méthodes :

Il est possible de voir les avantages et les inconvénients de ces différentes approches. Il est possible de le faire vous-même ou de demander à l’un de vos employés de le faire pour vous, mais cela présente quelques inconvénients. Pour commencer, la collecte interentreprises est une question technique qui nécessite une expertise importante que vous ne possédez peut-être pas. En outre, cela prend du temps et ne procure aucun avantage financier à votre entreprise ;

Confier le recouvrement de vos créances à une entreprise de recouvrement B2B. Le meilleur moyen de vous assurer que vous récupérez votre argent et de garder vos relations avec vos clients intactes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.