Les frais de notaire en VEFA

Vous souhaitez acheter une maison neuve pour en faire votre résidence principale. Vous avez l’intention d’acheter un appartement afin de réaliser un investissement local. Lors de la transaction, vous devrez vous acquitter des frais d’acquisition, appelés aussi frais de notaire. Quel est leur prix ? Quelles étapes dois-je suivre pour les résoudre ? Nous répondons à toutes vos demandes.

Quel est le montant des frais de notaire en VEFA ?

Le coût d’achat de votre logement neuf en VEFA comprend 2 à 3 % de frais de notaire, contre 7 à 8 % en cas d’achat d’un bien immobilier ancien. C’est la base du terme « coûts réduits » lorsqu’il s’agit d’une nouvelle acquisition.

Plus en détail, ce tarif comprend :

  • Les impôts dus aux collectivités locales et au trésor public ;
  • Des frais hypothécaires;
  • Une redevance associée à la publicité financière ;
  • Enfin, la rémunération de l’étude notariale, appelée aussi émoluments (selon TVA).

Votre notaire peut également vous demander une avance de frais (dette). Etant donné que le prix des émoluments est fixé par un baromètre officiel du gouvernement, son montant ne peut être inférieur à ce qui est autorisé par la loi.

Comment gérer les frais de notaire ?

Les frais de notaire sont à votre charge en tant qu’acheteur. Le paiement est exigible le jour de la signature du compromis de vente définitif de votre logement en VEFA. Par conséquent, vous devez payer le montant total des frais de notaire dès maintenant.

La méthode la plus populaire de paiement des frais de notaire consiste à utiliser le total collecté pour les contributions personnelles. De plus, un argument de poids pour que la banque approuve sa demande de prêt est la contribution du personnel, qui est généralement de 10 % de la valeur de l’article convoyé. La plupart du temps, le prix est payé au comptable lors de la signature du compromis de vente et se fait par la comptabilité du notaire. Le paiement peut être effectué par chèque ou par virement bancaire.

Au fait, quand doit-on régler les frais de notaire en VEFA ?

L’acheteur est responsable du paiement à la fois du vendeur de l’objet et des frais de notaire au moment de la signature définitive du compromis de vente. Cette somme peut être réglée par chèque ou par virement bancaire à l’ordre notarial. Quand faut-il payer les frais de Co-Propriété en VEFA ?

Lors de l’achat d’un logement neuf dans le cadre d’une « vente en l’état futur d’achèvement » (VEFA), vous ne serez redevable d’aucun frais de copropriété jusqu’à la date de livraison du bien.

Sinon, pourquoi les frais de notaire sont-ils moins élevés dans le neuf ? Pourquoi alors les frais de notaire sont-ils moins élevés dans la nouvelle version ? Du fait que le prix d’une construction neuve sur plan Vefa est indiqué en TTC, soit TVA incluse. De ce fait, les frais de notaire sont moins élevés car ils ne comprennent que le salaire du notaire et la taxe foncière de publicité.

Combien de temps dois-je payer les charges de copropriété ?

Les charges budgétaires prévisionnelles sont payées par les charges budgétaires prévisionnelles. Elles sont versées par les copropriétaires au syndicat de copropriété et doivent être réglées le premier jour de chaque trimestre ou de la période fixée par l’assemblée générale.

Qui paie le syndic intérimaire?

La tâche de nommer un syndic temporaire incombe au promoteur immobilier. Par conséquent, il paiera ses honoraires pour la première année. En conséquence, il est dit que la nomination du promoteur est provisoire et qu’il occupera ce poste pendant au plus un an, ou jusqu’à la tenue de la première assemblée générale des copropriétaires.

Exemple de calcul des frais de notaire

Considérez le scénario dans lequel vous achetez un bien immobilier neuf d’une valeur de 235 000 €. Les frais de notaire iront de 4 700 à 7 050 euros. S’il s’agissait d’une maison ancienne, vous auriez déboursé entre 16 450 et 18 800 euros, soit 11 750 euros supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.