Astuces pour semer les graines de persil

L’herbe aromatique la plus populaire et la plus recherchée est le persil, qui est apprécié non seulement dans la cuisine méditerranéenne mais aussi dans de nombreuses autres cuisines du monde entier. De plus, sa plantation est assez simple et est considérée comme la culture idéale pour les amateurs qui se lancent dans le jardinage ou l’agriculture à domicile. Rejoignez-nous si vous voulez apprendre comment et quand semer des grains de persil. Comment faire alors ?

Quand planter les graines de persil

 Avec une plante ou un vase, cette méthode vous fera gagner le plus de temps et sera la plus confortable : il faut d’abord tremper les graines de persil dans un bain d’eau, puis les transférer dans un pot ou sur le sol après qu’ils aient quelque peu grandi et pris de l’ampleur. Vous devez garder à l’esprit que les graines de cette plante peuvent mettre jusqu’à 20 jours pour germer.

En ce qui concerne la période à laquelle elle est souvent plantée, si vous vous trouvez dans l’hémisphère nord, vous pouvez le faire de février à septembre. Cependant, tout dépend du climat particulier de votre région de résidence, donc s’il fait plus froid, vous devrez attendre avril ou mai pour repiquer le persil à l’extérieur.

La méthode de culture du persil

Le persil s’adapte bien à différents types de sol. Choisissez ceux qui sont profonds, riches en humus, légers, frais et très fertiles. Cette culture peut supporter n’importe quel climat, bien qu’elle le fasse mieux dans les climats chauds, par exemple, les plantes semées en été prennent 14 à 16 jours pour germer, alors que les plantes semées en hiver dans les climats chauds prennent un mois.

Semis et repiquage : bien qu’il ait généralement lieu de février à septembre, cela dépendra de la date à laquelle vous souhaitez récolter les plantes. Il est possible de le faire avec des plants espacés de 5 à 8 cm et de 15 à 20 cm en lignes. Avant de planter, il faut agiter le grain pendant 24 heures.

L’irrigation : pour maintenir une humidité constante, des arrosages fréquents et à petite échelle sont nécessaires.

Comment se fait la plantation du persil ?

Il existe deux façons de planter le persil.

En pleine terre

Le terrain doit être bien préparé pour le semis, débarrassé des plantes indésirables, puis retourné et enrichi avec une petite quantité d’engrais granulés à dispersion lente. Après cette opération, réalisée avec des outils de jardinage ou de culture, on passe à la distribution manuelle. Les grains qui ont été dispersés sur le sol sont récupérés à l’aide d’une très fine couche de terre : avec les mains si l’on sème dans un pot, ou avec un râteau si l’on sème dans le jardin.

Ensuite, on procède à un arrosage doux, sous la pluie, ou goutte à goutte pour éviter de découvrir les grains. Pendant les 20 premiers jours, qui correspondent au moment où les graines doivent germer, il faut procéder à un arrosage régulier. Ce n’est que lorsque la densité de plantes par mètre carré dépasse 250 à 300 qu’il est nécessaire d’arroser les plantes, ce qui se fait toujours avec un sol humide. La distance entre chaque plante de la rangée et l’espace qui les sépare doit être de 30 cm.

Une plantation en pot

Le persil peut également être planté en pot et y être cultivé, mais les pots doivent être suffisamment grands et profonds car les racines poussent en profondeur. Utilisez au départ un sol spécifique, humide et bien drainé ; il doit être riche en matières organiques et avoir un bon drainage. Ajoutez 5 à 10 grains par récipient et recouvrez légèrement le sol, ingérer souvent, tous les jours, à petites doses car le sol doit toujours être humide.
Après la germination, les semis commencent à essaimer, éliminant les plantes les plus faibles. Environ 4 à 5 semaines doivent s’écouler avant l’apparition des premières feuilles. Après la plantation, le récipient doit être placé dans un endroit plus ou moins ombragé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.