Comment savoir si on est dominant où domine ?

Le BDSM, qu’est-ce que c’est ?
Le terme BDSM est une abréviation qui signifie Bondage & Discipline, Domination & Soumission. Ce n’est pas un synonyme de sa version française (Sado Maso) qui désigne le BDSM pratiqué sans violence, ni contrainte, avec consentement mutuel.
Le BDSM est une pratique sexuelle et/ou érotique qui consiste à soumettre son ou sa partenaire, en utilisant la douleur, le plaisir ou d’autres formes de coercition.

Le BDSM peut se pratiquer seul ou à deux. Dans le cas de la pratique à deux, on parle de BDSM à trois ou plus. Le BDSM est un concept qui peut être utilisé pour décrire différentes pratiques, mais la plupart du temps, il se concentre sur les pratiques impliquant une douleur physique et/ou mentale.

C’est quoi le BDSM ?

 
Le BDSM peut être pratiqué par des couples de tous horizons, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels. La pratique du BDSM est souvent associée à une forme de fétichisme.

Le BDSM se définit comme une pratique à la fois érotique et sexuelle dans laquelle le partenaire est soumis ou dominé par l’homme, qui peut utiliser différentes formes de coercition (par exemple, la douleur physique ou mentale).
Le terme BDSM est apparu dans les années 1970. Il est devenu populaire dans les années 1980 et 1990, lorsque la popularité du bondage et du sadomasochisme a augmenté. Le BDSM est également connu sous le nom de bondage, de domination et de soumission, ou de jeu érotique.
Les pratiques BDSM impliquent généralement une forme de douleur physique ou mentale (par exemple, la douleur des pinces, le fouet et le bâillon). Il peut également impliquer un sentiment d’humiliation et de douleur émotionnelle (par exemple, la honte et la peur), si vous voulez en savoir plus faites un tour sur ce site pour découvrir l’univers bdsm !

Faire le choix d’être dominé ou dominant !


Lorsque vous expérimenterez le BDSM, il faudra définir dans la relation qui est dominé et qui est le dominant.
Les personnes ayant des relations sexuelles avec une autre personne peuvent être considérées comme étant soumises, ou dominatrices. Le terme dominant est plus approprié pour les relations homosexuelles. Dans les relations hétérosexuelles, les deux personnes sont généralement considérées comme étant dominantes ou soumises.
Le BDSM peut être pratiqué par tout le monde, quelle que soit son orientation sexuelle.
Les relations sexuelles avec un partenaire de jeu sont généralement appelées bondage.
Les pratiques BDSM peuvent varier d’une relation à l’autre. Il peut y avoir des règles, mais il n’y a pas de code spécifique.
Il est important que les deux partenaires s’engagent dans une relation de confiance mutuelle. Si vous sentez que vous êtes mal à l’aise ou que votre partenaire ne vous comprend pas, il peut vous être demandé de partir ou de changer de partenaire. Si les choses ne fonctionnent pas, il est préférable d’arrêter.
Les relations sexuelles avec un partenaire de jeu ne devraient être pratiquées qu’avec une personne que l’on aime et en qui on a confiance.

Le BDSM en toute sécurité

Lors de la pratique de BDSM, la sécurité est primordiale 
La sécurité est la chose primordiale à prendre en compte. Le BDSM n’est pas un sport extrême. Vous devez être conscient des risques, mais vous pouvez également les minimiser.
Il y aura toujours des risques, mais la sécurité est primordiale dans le BDSM. Vous devez prendre en compte tous les facteurs et vous assurer que vous pouvez gérer ces risques avec votre partenaire.
Le BDSM est plus qu’un simple style de vie pour certaines personnes. C’est un mode de vie qui peut être pratiqué avec ou sans consentement. Le consentement est important pour que le BDSM soit une expérience positive et sûre pour toutes les personnes concernées.
Si vous voulez faire du bdsm sans avoir à vous soucier de ce que votre partenaire pense, vous devez faire preuve de maturité. Il est important d’être conscient des risques et d’agir en conséquence.
Il faut toujours se rappeler que les relations sont plus qu’une simple histoire d’amour. C’est un mode de vie qui peut être pratiqué avec ou sans consentement et qui peut apporter de nombreux changements positifs dans la vie de chaque partenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.