Top des conseils pour choisir un hypnothérapeute à Nantes

L’hypnose étant encore relativement nouvelle aux yeux du grand public, il est difficile pour une personne non initiée de s’y retrouver parmi les publicités, les sites web, les listes d’écoles ou les centres de formation. L’hypnose étant une discipline relativement nouvelle aux yeux du grand public, il est difficile pour une personne non initiée de s’y retrouver parmi les publicités, les sites Web, les listes d’écoles ou les centres de formation, pour trouver un hypnotherapeute nantes cliquez ici !

Renseignez-vous sur la formation suivie par l’hypnothérapeute

La formation de l’hypnothérapeute est-elle authentique ? Malgré le fait que le certificat d’hypnothérapeute ne soit pas encore reconnu par l’État, de nombreuses institutions proposent des cours complets permettant d’obtenir la certification pour exercer en tant qu’hypnothérapeute.

Les grades sont classés par ordre de technicien, de praticien et de maître praticien, et ils correspondent à l’expertise du thérapeute. Cette forme d’apprentissage valide la technique qui sera employée pendant la séance. Assurez-vous que votre hypnothérapeute a au moins obtenu un diplôme de praticien.

La formation initiale et continue 

Lorsqu’il existe des capacités naturelles, vous pouvez être certain que la formation sera prise au sérieux. De plus en plus d’écoles d’hypnose voient le jour dans le monde entier. Malheureusement, tout le monde ne bénéficie pas du même traitement. Méfiez-vous du « quickening » (il existe des formations de praticien en hypnose disponibles en 15 jours), ainsi que, pire encore, de l’enseignement sur Internet.

La transe est un état d’esprit plutôt qu’une méthode. La transe est plus qu’une simple technique, c’est une façon d’être. Les formations longues et surtout celles qui demandent de la pratique sont à éviter. Cependant, la formation initiale ne suffit pas : il est préférable d’avoir des praticiens qui continuent à se former (l’hypnose moderne évolue rapidement) et, surtout, qui participent à un processus de supervision régulier (c’est-à-dire qui rencontrent leurs pairs pour discuter des cas et continuer à développer leur compétence).

Les groupes (par exemple, NGH) ne sont pas toujours une indication de la qualité : on y trouve tout ce que l’on veut.

A lire aussi : pourquoi contacter un hypnothérapeute à lyon ?

Les domaines de spécialisation du professionnel

Mon hypnothérapeute sera-t-il capable de m’accepter tel que je suis ? Sera-t-il capable de m’aider ? Il est vrai que l’hypnose peut aider les gens de diverses manières, mais il est également crucial de s’assurer que votre hypnothérapeute est à l’aise avec le sujet que vous envisagez d’aborder.

Une autre chose à considérer est que l’hypnose peut être utilisée par votre thérapeute comme un outil parmi d’autres. Dans ce cas, vérifiez à nouveau qu’elles ne sont pas irréalistes et gardez-les.

La qualité de l’échange

Le degré de confiance que l’on peut avoir dans son thérapeute est un élément essentiel du succès de l’hypnose. Parlez à votre hypnothérapeute avant de prendre rendez-vous, et surtout, posez-lui toutes vos questions !

Le nombre de séances : entre 3 et 5 en moyenne

La plupart du temps, lorsque les clients viennent pour une seule séance de thérapie brève comme l’hypnose ericksonienne ou la sophrologie, ils n’atteignent pas leurs objectifs. Lorsque l’on considère la complexité du traitement par rapport aux nombreux motifs de consultation tels que l’arrêt du tabac, la gestion des repas et la tristesse, il est essentiel de réfléchir à la difficulté de chaque problème.

C’est pourquoi vous devez vous méfier des promesses selon lesquelles un problème sera réglé en une seule séance. Toutefois, si après 10 séances, aucun changement n’est intervenu, il est probablement temps d’examiner les objectifs de votre thérapeute, voire de les modifier.

Les domaines d’expertise de l’hypnothérapeute

De nombreux problèmes peuvent être traités par l’hypnose. Cependant, comme votre hypnothérapeute est plus à l’aise ou a plus d’expérience dans certains cas… Lesquels ? Est-il capable de démontrer sa compétence dans tous les domaines ? Un « excellent » hypnothérapeute connaît ses limites et n’hésitera pas à orienter (contacter) un client vers un autre thérapeute si nécessaire.

Quelles sont les autres techniques avec lesquelles le thérapeute a de l’expérience ? S’agit-il d’une approche parmi d’autres, ou d’un type d’hypnose ? A-t-il reçu une formation supplémentaire qui vous convient ? Utilise-t-il l’hypnose en conjonction avec ces thérapies alternatives ?

L’expérience de la relation d’accompagnement

Une expérience de soutien positive (que ce soit en hypnose ou avec d’autres techniques) valide l’intégrité du thérapeute et facilite l’établissement d’un bon rapport.

Quelle est l’expérience de l’hypnothérapeute dans la relation qui suit ? L’hypnose, comme toute connexion humaine (même si le thérapeute est formé pour l’améliorer), peut partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.