Comment mettre 500 euros de côté par mois ?

Beaucoup d’entre vous ne savent peut-être pas comment procéder dans le monde de la gestion de patrimoine. De nombreuses options, tant financières qu’immobilières, sont disponibles. La plupart des épargnants ont du mal à trouver la réponse appropriée. Cependant, il n’existe pas aujourd’hui de solution miracle qui pourrait convenir à tout le monde.

De nombreuses options s’offrent à vous, en fonction de votre budget, de vos objectifs et de vos projets. La gestion de patrimoine n’est pas une solution unique, mais une réponse unique adaptée aux exigences de chaque individu.

Vous découvrirez dans cet article des exemples de solutions qui répondent à vos objectifs et les ressources que vous pouvez utiliser pour environ 400€ à 500€ par mois.

Souscrire une assurance-vie

L’assurance-vie offre des possibilités illimitées de créer un capital ou de produire un revenu complémentaire.

Depuis longtemps, l’assurance-vie est le placement préféré des Français. Les principales raisons de cette popularité sont son mode de fonctionnement et le type de rendement qu’elle peut offrir.

Le fonctionnement d’un contrat d’assurance-vie est simple ; la principale source de confusion pour de nombreux investisseurs est la fiscalité qu’ils doivent supporter en raison de ce contrat. Pour ouvrir un contrat d’assurance-vie, il suffit d’en parler à l’un de nos gestionnaires de projets patrimoniaux, qui vous aidera à choisir le contrat qui vous convient.

En effet, si vous ne souscrivez qu’un seul contrat sur le marché, en fonction de votre premier versement, vous ne pourrez pas le faire. Ainsi, vous pouvez commencer par un versement de 1 000 euros et un versement de 10 000 euros. Toutefois, le montant de votre premier versement n’est pas toujours révélateur de la qualité du contrat.

Miser sur le plan d’épargne en actions ou le PEA

La majorité des épargnants négligent le PEA. Il s’agit pourtant d’un outil très efficace. En effet, vous pouvez effectuer des versements mensuels ou ponctuels ainsi que les suspendre si vous le souhaitez, un peu comme une assurance-vie.

Le règlement du PEA prévoit que vous investissiez sur le marché boursier. Par conséquent, vous devez être prêt à faire face à des hauts et des bas sur le marché. Un chef de projet patrimonial peut vous aider à établir votre allocation financière.

Ils présentent les mêmes caractéristiques que le PEA, à l’exception du fait que vous n’investirez pas en actions directes et qu’ils offrent des options de sortie supplémentaires. En effet, pour ceux qui ne le connaissent pas, investir dans des actions directes est plus un pari qu’un investissement.

À lire aussi : quelques mots sur la décoration thaïlandaise

Choisir le PERP pour une retraite stable financièrement

Le PERP, le seul plan de retraite conçu spécifiquement pour les personnes de plus de 60 ans, n’a pas donné les résultats escomptés. Et pourtant, il connaît un grand succès. En effet, ce mode d’épargne, trop souvent négligé, présente de nombreux avantages.

Le PERP vous permet d’avoir une retraite sûre en vous permettant de maintenir une base financière sur laquelle vos revenus complémentaires pourront être versés après la retraite.

Il existe de nombreux PERP sur le marché, et il est parfois difficile de savoir dans lequel investir. Un chef de projet patrimonial peut vous aider à sélectionner le PERP le plus adapté à vos besoins. Il choisira le meilleur placement pour vous, que ce soit en fonction de votre âge ou de votre profil d’investisseur.

Investir dans les SCPI

Les investisseurs immobiliers se tournent de plus en plus vers les SCPI. Après tout, elles ont le potentiel de rendre l’investissement immobilier beaucoup plus facile. Dans ce cas, vous devenez propriétaire d’une partie d’un parc immobilier géré par le gestionnaire de la SCPI en investissant dans des parts de SCPI.

En contrepartie, vous obtenez des revenus trimestriels et la possibilité que vos parts s’apprécient en fonction de la valeur de l’immobilier.

Par ailleurs, comme le gestionnaire s’occupe de tout, vous n’avez aucune limite à affronter. La majorité des investisseurs achètent des parts de SCPI pour augmenter leurs liquidités, mais peu savent qu’elles peuvent être achetées à l’aide de prêts bancaires.

C’est notamment le cas des banques, car si les SCPI de leur maison mère ne sont pas forcément les plus grandes du marché, elles ne sont souvent financées que par leur maison mère. Des organismes spécialisés acceptent de prêter la totalité des parts et offrent des conditions de prêt exceptionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.